Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Dreamick Movies
  • Dreamick Movies
  • : Mes avis, mes coups de gueules et mes coups de coeur. En clair, je fais mon cinéma !!
  • Contact

Mes liens DREAMICK

Vous pouvez retrouver tous mes liens à ces adresses :

Venez découvrir mes réalisations mangas sur :

https://www.mangadraft.com/dreamick

 

Venez découvrir mes travaux de dessinateur et illustrateur sur :

https://www.facebook.com/dreamickartwork/

http://dreamick.deviantart.com/

 

Venez partager ma passion de la photographie sur :

https://www.flickr.com/photos/127483754@N06/

 

Alors n'hésitez pas à venir découvrir tous mes liens, à commenter, partager et liker :)

Et surtout, continuez de suivre Dreamick Movies ;)

Recherche

Catégories

7 mai 2016 6 07 /05 /mai /2016 20:30

Résumé

Les membres d'un commando de la CIA sont envoyés à Prague avec pour mission d'appréhender, lors d'une réception dans l'ambassade américaine, un espion ennemi qui s'apprête à dérober une disquette contenant la liste secrète des agents en Europe centrale. Seulement ils ignorent que la CIA, persuadée que le commando est infiltré par une taupe, a envoyé une seconde équipe sur place...

 

 

Avis

Le premier Mission: Impossible, remake de la série télé qui remonte à 1966 se retrouve entre les mains d’un réalisateur de renom : Brian De Palma, accompagné d’un casting d’exception.

 

 

Le choix du réalisateur est assez surprenant pour un film d’espionnage dont le scénario favorise bien plus l’action que le suspense. Maître dans l’art du thriller et du suspense, Brian De Palma impose son style dans lequel l’utilisation de plans-séquences apporte, d’ordinaire, une force d’interprétation aux personnages de ses films. Malheureusement, sur ce type de film qu’est Mission: Impossible, je trouve que cela produit l’effet contraire. En effet, les scènes de dialogues manquent cruellement de profondeur et tous les plans séquences atténuent malheureusement l’aspect dramatique des situations. Le jeu des acteurs s’en retrouve aplani au point d’en devenir ennuyeux. On a l’impression, vraiment, de se retrouver face à un film des années 70 et non devant un film du milieu des années 90. Brian De Palma alourdit les scènes dans lesquelles le rythme, engendré par l’action grandissante, devrait prendre son essor avec une dramatisation du jeu d’acteur. Que ce soit Tom Cruise, Jean Reno, Jon Voight ou Emmanuelle Béart, tous semblent jouer la comédie au ralentie. Et cet effet de décalage est renforcé par un score inadéquat. C’est sans parler de l’affreuse qualité des SFX (la scène de l’hélicoptère dans le tunnel sous La Manche) qui décrédibilise l’honnêteté d’une telle réalisation. Quant au scénario, il est des plus basiques. Un agent de la Force Mission Impossible joue double jeu et cause la mort de ses compagnons. D’ailleurs ce scénario a provoqué une polémique car Peter Graves, acteur vedette de la série TV éponyme, s’insurgea que l’on fasse de Jim phelps (son personnage pour la série) un criminel.

 

 

Vous l’avez surement déjà compris, pour moi, ce premier Mission: Impossible est des plus fades. L’action s’efface pour laisser la place à un suspense torturé par un casting pourtant très professionnel mais dont on sent ici le manque d’investissement. Quant à Brian De Palma, je ne remets bien sûr pas son travail en cause, mais je ne pense pas qu’il ait été l’homme qu’il fallait pour cette réalisation.

 

 

 

Réalisation : Brian De Palma _ Durée : 1h50 _ Année : 1996 _ Genre : Suspense, Espionnage _ Américain.

Partager cet article

Repost 0
Published by Dreamick - dans FILMS
commenter cet article

commentaires