Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Dreamick Movies
  • Dreamick Movies
  • : Mes avis, mes coups de gueules et mes coups de coeur. En clair, je fais mon cinéma !!
  • Contact

Mes liens DREAMICK

Vous pouvez retrouver tous mes liens à ces adresses :

Venez découvrir mes réalisations mangas sur :

https://www.mangadraft.com/dreamick

 

Venez découvrir mes travaux de dessinateur et illustrateur sur :

https://www.facebook.com/dreamickartwork/

http://dreamick.deviantart.com/

 

Venez partager ma passion de la photographie sur :

https://www.flickr.com/photos/127483754@N06/

 

Alors n'hésitez pas à venir découvrir tous mes liens, à commenter, partager et liker :)

Et surtout, continuez de suivre Dreamick Movies ;)

Recherche

Catégories

15 avril 2016 5 15 /04 /avril /2016 19:32

Résumé

En 1851, à l'époque de l'Angleterre victorienne, Ray, un gamin surdoué, réussit à maîtriser une nouvelle invention ultra puissante et dévastatrice et va l'utiliser pour lutter contre les forces du mal, sauver sa famille et Londres de la destruction.

 

 

Avis

Sorti en 2004, ce long métrage signe le retour de Katsuhiro Otômo au cinéma. Après un long silence cinématographique suite au  succès mondial d’Akira, le génie japonais ne s’était illustré qu’en tant que réalisateur à une seule occasion en 1995, pour l’excellent et somptueux Memories.

 

 

 

Fortement attendu par les fans, Steamboy signe le retour du grand génie du cyber punk High-tech, Katsuhiro Otômo derrière la « caméra ». Même s’il n’est pas resté inactif durant la période qui sépare Akira de Steamboy, le Maître s’est surtout penché sur des projets en tant que scénariste. Il est à l’origine de projets d’envergures tels que Metropolis et Roujin Z.

Mais avec Steamboy, il fait un retour fracassant. Le film d’animation est un pur chef-d’œuvre visuel. L’utilisation des nouvelles techniques d’animation révèle de véritables prouesses techniques pour un rendu à l’image époustouflant. L’animation est d’une fluidité incroyable et chaque plan est un véritable bonheur. En témoigne la course-poursuite entre la roue du jeune Ray et l’automotive à vapeur, qui entre jet de vapeur et destruction, va aller jusqu’à mettre en action le choc entre un train et un dirigeable. Enorme moment d’action et de suspense. Certes, à côté d’Akira, le rythme de Steamboy est beaucoup moins soutenu. Mais cela laisse plus de place aux découvertes d’engins les plus incroyables et loufoques que l’on puisse imaginer en associant la mécanique à vapeur et les rouages. Car il s’agit là d’un véritable fantasme de petit bricoleur que de voir autant d’engins aussi irréalisables qu’improbables. Otômo pousse le vice jusqu’à engendrer un monstre de métal crachant sa fumée blanche sur la ville de Londres, rappelant la fin apocalyptique d’Akira. Encore une fois, ce film relève du génie de son auteur.

 

 

Steamboy, c’est juste une merveille d’animation du trop rare Katsuhiro Otômo. Certes un peu long dans son récit, le film a tout de même de quoi nous faire voyager et rêver. Son animation est d’une qualité indiscutable encore aujourd’hui. Juste un chef-d’œuvre en somme.

 

 

 

 

 

Réalisation : Katsuhiro Otômo _ Durée : 2h06 _ Année : 2004 _ Genre : SF, Aventures _ Japonais

Partager cet article

Repost 0
Published by Dreamick - dans JAPANIMATION
commenter cet article

commentaires